La sagesse asiatique

D’après un chiour du rav David Cohen.

De nombreux Juifs regardent avec suspicions ces sciences. Peut-on par exemple se soigner par l’acuponcture ? Les chakras (canaux énergétiques du corps humain) sont-ils une réalité ? Si oui, leur approche est-elle conforme à la Thora ? Comment les asiatiques ont-ils reçu cette sagesse ?

Il est écrit dans paracha Hayé Sarah (25 : 6) « Abraham donna tout ce qu’il possédait à Isthak. Quant aux fils des concubines qu’avait eues Abraham, il leur fit des présents; et tandis qu’il vivait encore, il les relégua loin d’Isaac, son fils, vers l’orient, dans le pays de Kédem ».

Plusieurs questions peuvent se poser ici, entre autres : Qu’a donné Avraham aux fils de ses concubines puisqu’il avait déjà « tout » donné à Isthak ? Le mot « présents / matanot » est écrit dans ce passage «מתנת», sans la lettre Vav. Pourquoi ?

De nombreux commentaires répondent à ces questions. Le Ben Ich Hay explique qu’Avraham a donné tous ses biens matériels à Isthak et qu’aux fils de ses concubines il leur dévoila des secrets spirituels. Rachi rapporte à ce propos la Guémara Sanhédrin (91a) qui indique qu’Avraham leur a transmis « le nom de l’impureté ». Dans le Zohar (1), Rabbi Chimone bar Yohai explique que sont les fameuses sagesses chinoises et ces enfants, envoyés en Extrême-Orient, deviendront plus tard les asiatiques.

Si le Vav est manquant c’est que ces cadeaux furent déconnectés de toute sainteté (le Vav est une lettre du Nom d’Achem). Evidemment Avraham a correctement enseigné cette sagesse mais les fils des concubines en ont retiré tout lien avec le divin. Pour les connaisseurs, cet épisode est similaire à la « vache de Rabbi Elazar ben Azaria », Guemara Chabat (54b).

Aussi, cela n’est pas un hasard si l’on retrouve des éléments Juifs dans leur science comme ce schéma indiquant l’emplacement des chakras dans le corps :

Numériser

Ou encore le symbole du chakra central (qui représente les énergies terrestres que l’ont doit élever et les énergies divines que l’on doit utiliser dans le monde matériel) :

Anahata-chakra-web

Enfin, le rav Moché Feinstein a indiqué que bien qu’à l’origine l’acupuncture était utilisé par des idolâtres, nous pouvons l’utiliser aujourd’hui car cela soigne effectivement.

Références :
1 – http://www.shaareykedusha.com/index.php?page=play_shiur&medi=video&link=hayesarah_fr_2_70&id=183

Publicités
Cet article, publié dans 6iem sens, Limoud, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La sagesse asiatique

  1. yoguital dit :

    Donc si j’ai bien compris
    Avraham a transmis le  » nom de l’impureté « et la on nous parle de sagesse chinoise
    Ce qui veut dire que c’est impure?

    • Reflexions J dit :

      Cela veut dire qu’ils ont retiré tout lien avec Achem. Cela veut également dire que l’on n’a pas besoin d’aller chercher dans ces sciences.
      Comme le dit la michna (Avoth 5 / 21) : « Ben Bag Bag dit : « Sonde-la [la Torah] et sonde-la encore, car tout s’y trouve ; scrute-la profondément, grandis et vieillis auprès d’elle et ne t’en défais pas, car tu n’as pas plus édifiant qu’elle». »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s