Comment être reconnaissant envers D.ieu ?

 il_570xN.222407851
Adapté de chiourim du rav Ariel Gay et rav Pinches Friedman (entre autres).
La « akarat atov / reconnaissance du bien envers autrui » n’est pas une action optionnelle mais une obligation. Si quelqu’un nous a rendu service nous avons le devoir de le remercier et de lui en être reconnaissant. Vis-à-vis d’un ami, nous pouvons concevoir la chose. Mais comment « remercier » D.ieu, qui nous donne tout ? Quelle louange peut être suffisante ? Comme le dit « Nichmat kol Hay » : « Si notre bouche était remplie de chant comme la mer… nous ne réussirions pas à Te remercier d’un seul des mille milliers de milliers… de miracles et de merveilles que Tu as faits pour nous et pour nos ancêtres ».

Or, selon le Torat Hayim (1) nous avons un réel commandement positif de « remercier Hachem pour chacune de nos respirations » (2).

Comment faire ?

A cette question, plusieurs réponses.

Le Ramban (3) explique que « la pensée à avoir pour toutes les mitsvot est de montrer notre émouna en D.ieu et de le remercier de nous avoir créés. Ceci est l’intention de la création… Achem n’a pas d’intérêt dans les mondes d’en bas en dehors de cela : que l’homme sache et qu’il remercie son D.ieu de l’avoir créé. »

Ainsi selon lui, toutes les mitsvot sont une façon pour nous d’exprimer notre reconnaissance envers notre Créateur. Cela rejoint en quelques sortes l’honneur dû aux parents, lorsque l’on accompli leur volonté uniquement afin de leur faire plaisir.
Pour Ramban, il faudrait penser à remercier D.ieu lorsque l’on accompli de bonnes actions. Il faut donc se débrouiller pour constamment accomplir des mitsvot, afin d’être réellement reconnaissant envers Achem à longueur de temps. (Comme faire cela ?)

Il existe aussi d’autres miracles que D.ieu fait pour nous : ceux dont nous ne sommes pas conscients. Dans la Guémara (4) il est écrit à propos de quelqu’un qui n’a pu monter à bord d’un bateau qui s’est finalement échoué en mer  » ‘Bénit soit Achem D.ieu d’Israel, qui fait des merveilles seul, bénit soit Son nom pour l’éternité / Ossé niflaot lévado’ (5) : même la personne pour qui le miracle a eu lieu n’en a pas connaissance « .

Comment remercier de ce que l’on n’a pas conscience ?

Le Torat Haym explique le raisonnement de nos maîtres à ce propos : « Etant donné l’impossibilité de se tenir en prière et remercier Achem depuis le matin jusqu’au soir – et comme la plupart des gens sont occupés à courir après l’argent et par d’autres affaires triviales de ce monde – les Sages de la Grande Assemblée ont établi une prière de remerciement lors des trois prières quotidiennes. Il s’agit de ‘Modim’, dans laquelle nous remercions Achem pour tous les miracles qu’il fait continuellement pour nous » :

« Sur les miracles que tu fais pour nous tous les jours et sur les merveilles et les bontés à tout instant, soir, matin et après-midi… »

Tout cela nécessite une étape évidente, mais pas facile pour tout le monde : savoir reconnaître / admettre tout ce que la vie nous offre… Modé ani !

D’ailleurs, nous ne disons pas le matin ‘Je suis reconnaissant’ mais ‘Reconnaissant je suis’… Nous faisons ainsi passer notre reconnaissance avant notre égo : « On mentionne l’action de reconnaissance (modé) avant de mentionner sa propre existence (ani). Cette attitude d’effacement total de soi devant D.ieu est l’expression de l’essence de l’âme, au-delà du ressenti de celle-ci. » (6)

 

Références :
1 – Bava kama 16
2 – ‘kol anechama tehalel Ya’ (Tehilim 152)
3 – Comnentaire Paracha Bo
4 – Nidda 31a
5 – Téhilim (72; 18)
6 – Rabbi de Loubavitch / Maamar chabat 2 Kislev – Paracha Toldot 5752

Publicités
Cet article, publié dans Limoud, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s